Notre équipe

Sylvie BLANGY.

Blangy OHMISylvie Blangy est co directrice de l'OHMI NUNAVIK.  Sylvie est chercheure au CEFE (Centre d’Ecologie Fonctionelle et Evolutive) du CNRS sur un poste INEE depuis fin 2011. Elle est directrice du GDR PARCS (Participatory Action Research and Citizen Sciences) un regroupement de chercheurs, et d’acteurs de la société civile. Sylvie travaille depuis 2006 dans les régions arctiques et sub-arctiques, en collaboration avec les communautés Cree, Inuit et Saami, pour développer des projets de recherche-action-participative construits et menés avec et par les communautés, des outils et techniques de recherche action adaptés aux contextes autochtones, prenant en compte leurs préoccupations et leurs priorités (impacts sociaux et économiques des mines, sécurité alimentaire, changements climatiques, écotourisme…). Sylvie travaille avec les Inuit du Nunavut à Qamani’tuaq sur les impacts miniers et avec les Saamis de Suède sur la gouvernance des Sameby avec le soutien de l’IPEV depuis 2007. Elle a développé dans le cadre de sa bourse Marie Curie avec ses partenaires locaux de nouvelles méthodes de recherche mettant en relation l’expertise locale et les connaissances scientifiques. Sylvie co-encadre avec Thora Herrmann, de l'université de Montral, le doctorat de Annie Lamalice.

Lire la suite

Monique BERNIER

mbernier 2015Monique Bernier est co directrice de l'OHMI NUNAVIK. Elle est professeure à l’INRS depuis 1993. Ses travaux de recherche incluent la surveillance des ressources en eau sur toutes ses formes (neige, glace de rivière, tourbières, humidité du sol, gel du sol) utilisant surtout les données des capteurs radar mais aussi des images optiques. Elle est directrice adjointe du Centre d’études nordiques, un regroupement stratégique de plus de 60 chercheurs, et est également vice-présidente de l’Association canadienne des études nordiques qui administre plusieurs programmes de bourses encourageant la recherche nordique. Elle travaille activement dans le nord du Québec avec les communautés nordiques, l’Administration Régionale Kativik, Commission Scolaire Kativik, le Min. des transports du Québec, Ouranos ou Hydro-Québec pour mettre en place des outils de suivi de la glace côtière ou fluviatile. Elle a aussi développé le programme AVATIVUT avec des collègues de l’UQTR et l’université Laval. Ce programme vise l’implication d’élèves des écoles secondaires du Nunavik dans le suivi de leur environnement. En 2011, elle a reçu le Prix Ferdinand Bonn de l’Association québécoise de télédétection pour sa contribution à la formation de la relève en télédétection et sa contribution au développement de la télédétection au Québec et au Canada.

Najat BHIRY. APR "RISQUES NATURELS"

najat bhiryNajat Bhiry, est directrice adjointe de l'OHMI NUNAVIK. Elle est directrice du CEN, Centre d'Etude Nordique. Elle est professeure titulaire du département de géographie à l'université Laval. Ses champs d'expertise sont la: paléoécologie végétale; la Géologie du Quaternaire (stratigraphie, sédimentologie, micromorphologie);  la géoarchéologie nordique ...

Jean-Pierre DEDIEU - APR "AQUABIO"

Photo JPDedieu mini 1Jean-Pierre Dedieu est directeur adjoint de l'OHMI NUNAVIK. Il est chargé de recherche senior au CNRS, Laboratoire d'étude des Transferts en Hydrologie et Environnement (LTHE), UMR 5564 CNRS à Grenoble (France). Il est également Ingénieur Cartographe (ESHC Paris) et Professeur invité à l’INRS (Québec, Canada). Il est spécialiste de la télédétection optique et radar en zone de montagne appliquée à la cryosphère (nivologie, glaciologie). Depuis 1986, il est responsable de plusieurs Programmes scientifiques en télédétection optique et SAR accrédités au PNTS-INSU (France), à l’ESA, à l’Agence Spatiale Canadienne et au CNES (Vega 2000, SOARs, Spot5-Take5, projet Venµs). Ses champs d’application concernent l’Europe (Alpes), l’Asie (Himalaya, Tien Shan) et l’Arctique Canadien. Il possède à ce jour 54 publications de rang A, supervise chaque année en télédétection de la cryosphère des Masters ou Elèves-Ingénieurs et co-encadre des Doctorants. Il est enfin réviseur auprès de plusieurs journaux scientifiques (IEEE-JSTARS, The Cryosphere, Journal of Glaciology, Remote Sensing).

Andre RAVEL - APR CHIENS et SANTE

AndreRavelAndré Ravel est un vétérinaire (Lyon 1987) épidémiologiste (MSc 1990 et PhD1995 de l’Université de Montréal) qui enseigne la santé publique vétérinaire au 2ième cycle depuis 2012. Au cours des 17 dernières années, il a travaillé en recherche et en surveillance sur des problématiques de santé humaine à l’interface de l’animal et de l’environnement. Il a contribué à la conception, au développement et à la mise en œuvre de deux systèmes canadiens de surveillance de problèmes zoonotiques selon une approche intégrée homme-animal-environnement (PICRA et FoodNet Canada). Il est aussi le chef de file sur l’attribution de source des maladies gastro-intestinales au Canada. Il s’intéresse maintenant aux approches qualitatives et participatives, notamment l’approche écosanté.

Entrevue avec André Ravel sur le projet "Chiens Santé" lauréat de l'APR2016 

Ellen AVARD. Centre de recherche du Nunavik

IMG 1525
   Ellen Avard est directrice du Centre de Recherche au Nunavik.  Makivik Corporation. Ellen est membre du comité de direction de l'OHMI NUNavik.

  Ellen Avard’s academic background is in Environmental Studies and Geographical Sciences; specifically in northern community development and food security. Ellen was appointed Director of the Nunavik Research Centre in 2014. The Nunavik Research Centre (NRC) is an Inuit organisation that was created in 1978 to monitor and collect land use and ecological data in the Nunavik region. Today the majority of the work carried out by NRC staff involves conducting scientific research on wildlife and the natural environment. The NRC also administers projects and programs that directly respond to the needs of Inuit in all of the 14 Nunavik communities as well as in neighbouring regions. The NRC engages in numerous collaborative research projects and regularly partners with other research institutions, universities and all levels of government in order to address issues that are of direct relevance to Nunavimmiut.

Thora Martina HERRMANN - APR "PARCS", "AQUABIO", "SERRES"

Thora web Juni 2010Dr Thora Herrmann est professeure agrégée au Département de géographie de l'Université de Montréal, Canada. Elle a reçu son doctorat en géographie de l'Université d'Oxford (Royaume-Uni). Elle est titulaire d'un Diplôme d'études approfondies en matière de conservation de la biodiversité et le développement durable de l'Université de Paris-Sorbonne (France). En tant que géographe culturelle, Dr Thora Herrmann travaille depuis 1999 avec les Mapuche au Chili, depuis 2006 avec les Premières nations au Québec, et avec les Sami en Europe du Nord sur les impacts des changements environnementaux, tels que le changement climatique et les industries extractives (minière, forestière), le lien à la terre, ainsi que la conservation de la diversité bioculturelle, selon deux axes complémentaires : 1) l'influence des changements environnementaux sur les sociétés au niveau socioculturel; 2) les différents types de valeurs, les connaissances et les pratiques d'utilisation de l'environnement par les sociétés.

Elle utilise le cinéma comme outil pour la recherche autochtone sur les préoccupations des communautés autochtones à travers les yeux de leur jeunesse.

Lire la suite

Véronique COXAM - APR "SERRES et ALIMENTATION"

VCoxamVéronique Coxam est directrice de recherche à l'INRA. Elle est responsable de l'Equipe Alimentation squelette et Métabolismes, au sein de l'Unité de Nutrition Humaine. (Unité mixte de Recherche INRA/Université d'Auvergne, UMR 1019). Elle développe des recherches translationnelles relatives à la prévention nutritionnelle des maladies chroniques (en particulier les pathologies ostéo-articulaires) en ciblant notamment certains nutriments spécifiques mais aussi la composante holistique de l'alimentation. Elle est auteur /co-auteur de plus de 120 publications indexées dans Pubmed, d'une vingtaine d'ouvrages / chapitres d'ouvrages et de plusieurs brevets. Elle est impliquée dans l'APR intitulée "Current eating habits, food security, nutritional health, circumpolar agriculture, northern greenhouses, local food, sustainable community development". Dans ce projet, elle s'intéresse à l'amélioration de la qualité de l'alimentation de la population de Kangiqsujuaq, via un projet d'implantation de serre.

CV de Véronique COXAM

Entrevue avec Véronique Coxam sur le projet Pirursiaq

José GERIN-LAJOIE - APR "AQUABIO"

Jose Guerin LajoieDiplômée en biologie et détentrice d’une maîtrise en sciences de l’environnement (UQTR), José Gérin-Lajoie a également entrepris un certificat en Études autochtones (U. Laval). Elle est présentement professionnelle de recherche à l’Université du Québec à Trois-Rivières et au Centre d’études nordiques où elle coordonne plusieurs projets nordiques. Elle se consacre à l’écologie végétale nordique depuis plus de 10 ans, plus particulièrement les espèces productrices de petits fruits, ainsi qu’à la récolte des savoirs écologiques traditionnels des Inuit et des Cris. Au cours des années, elle a développé une expertise dans les relations avec les communautés autochtones au Québec et au Nunavut et la gestion de projet collaborative. Elle est co-instigatrice du programme de suivi environnemental communautaire AVATIVUT dans les écoles de la Commission scolaire Kativik au Nunavik, qu’elle coordonne actuellement avec l'INRS. Elle développe actuellement un projet d’adaptation du programme Avativut pour la nation atikamekw et de transfert d’expertise avec l’Institut de développement durable des premières nations du Québec et du Labrador (IDDPNQL).

CV de José Gérin-Lajoie

Laine CHANTELOUP - APR "NUNA" 2017

Laine ChanteloupLaine Chanteloup est coordinatrice de l'APR NUNA en 2017 et a piloté avec Fabienne Joliet l'APR "Paysages, parc du Tursujuq" en 2016. Elle est Maître de conférence à l'Institut Universitaire de Technologie - département Carrières sociales de l'Université de Limoges et membre du laboratoire CNRS Géolab UMR 6042 depuis septembre 2016. Elle a été lauréate d'une bourse de postdoctorat du labex DRIIHM en 2014-2015. Ses travaux scientifiques portent sur les sports de nature incluant la chasse, la gestion des espaces naturels, les interrelations humains - animaux et les territorialités autochtones (Inuit et Cris). Son doctorat effectué en co-tutelle entre l'Université de Savoie et l'Université de Montréal portait sur les activités récréatives et touristiques en lien avec la faune sauvage (activités d'observation et de chasse) en France (Alpes) et au Canada (Québec et Nunavut).

Lire la suite

Didier HAILLOT; APR "ENERGIE" SEQINEQ

DidierHAILLOTDidier Haillot est maître de conférences à l'École Nationale Supérieure en Génie des Technologies Industrielles (ENSGTI) et chercheur au Laboratoire de Thermique Énergétique et Procédés (LaTEP). Il est aussi professeur associé à l'École de Technologie Supérieure (ÉTS) de Montréal. Au sein de l'OHMI Nunavik, D. Haillot prendra part aux activités liées à la réduction de la dépendance aux énergies fossiles des communautés. Plus particulièrement, il souhaite travailler à la mise en place de serres à très basse consommation énergétique pour la production locale de produits frais. Parmi ses activités de recherche, il coordonne un projet collaboratif d'envergure, l'ANR STEEP, qui vise à mettre en place des systèmes de stockage thermique pour la valorisation de chaleur résiduelle dans l'industrie. Cinq partenaires sont associés à ce projet qui a débuté en janvier 2014 et dure 42 mois. Ses autres thématiques de recherche sont développées principalement d'un point de vue expérimental, concernent l'efficacité de systèmes énergétiques complexes et seront mises à profit au sein de l'OHMI dans les audits énergétiques et la conception des serres. Enfin, ses activités d'enseignement concernent la thermodynamique, le traitement et conditionnement d'air, le solaire thermique, l'acoustique des bâtiments et l'analyse de cycle de vie.

Entrevue avec Didier Haillot sur le projet SEQINEQ, lauréat de l'APR2016

Sites web  : http://fr.linkedin.com/in/didier-haillot-65966535;      http://latep.univ-pau.fr/live/projets-collaborations/steep

 

Annie LAMALICE - APR "SERRES" et "AGreenCulture"

Annie LamaliceAnnie Lamalice a poursuivi des études en géographie à l’Université du Québec à Montréal jusqu’à l’obtention de sa maîtrise (master 2) en 2014. Son mémoire portait sur les impacts socio-environnementaux des projets miniers à ciel ouvert en Amérique latine. Elle est maintenant en thèse (2015-2018) en cotutelle à l’Université de Montpellier et l’Université de Montréal sous la direction de Sylvie Blangy, Jean-Louis Martin et Thora Martina Herrmann. Elle travaille sur la thématique sécurité alimentaire/impacts miniers au Nunavik, dans le cadre de l’APR AGreenCulture de l’OHMI-Nunavik.

CV d'Annie LAMALICE

Armelle DECAULNE - APR RISQUES NATURELS

ArmelleChercheur au CNRS depuis 2006, mes travaux ont toujours porté sur les environnements froids des hautes latitudes. Vingt années de recherche sur les dynamiques de pentes, leur géomorphologie et les risques associés en Islande m’offrent une expérience que j’ai transposée par exemple en Norvège occidentales. Les versants du Nunavik représentent un nouveau terrain d’étude pour moi, exigeants de par leur éloignement et stimulants par la richesse culturelle des peuples qui les parcourent.

Entrevue avec Armelle Decaulne, sur son projet AGIR lauréat, lauréat de l'APR2016

Suzanne BASTIAN-APR CHIEN/SANTE

S Bastian photo

Suzanne Bastian est Maître de conférences à Oniris, l’École Nationale Vétérinaire et Agro-alimentaire de Nantes (France). Pour promouvoir une approche « Une seule Santé », elle coordonne un enseignement « Animal, Écosystèmes et Territoires » ainsi qu’une formation sur l’épidémiosurveillance dans la faune sauvage et la réhabilitation des espèces menacées. Ses recherches dans le laboratoire « Biologie, Épidémiologie et Analyse de Risque » (UMR Oniris/INRA 1300) portent sur les réservoirs de maladies transmises par les tiques et sur les réseaux d’interactions entre habitants, animaux domestiques et faune sauvage.

Audrey Simon-APR Chien et santé

DSC 4020 pte
Suite à l’obtention de son diplôme vétérinaire (Lyon 2001), Audrey Simon a pendant plusieurs années exercé en clientèle et participé à des projets de recherche en écologie, principalement dans les milieux arctiques et antarctiques. Elle détient une maitrise en santé environnementale de l’Université de Grenoble (2006) et un doctorat en épidémiologie de l’Université de Montréal (2012). Ses travaux de recherche portent sur les problématiques de santé publique vétérinaire à l’interface homme, animal et environnement. Elle est actuellement la coordonnatrice d’un projet de recherche ArcticNet sur les maladies de la faune d’importance pour la santé publique au Nunavik et au Labrador. Plus récemment, elle a obtenu un poste d’agente de recherche pour coordonner l’Observatoire multipartite québécois sur les zoonoses et l’adaptation aux changements climatiques qui réunit des chercheurs, des gestionnaires et des décideurs en santé humaine, en santé animale et en sciences environnementales. Son intérêt dans les approches écosystémiques de la santé (écosanté) l’a guidée dans la co-création du projet à l’origine de l’APR « Chiens et santé ».

Marie-Pierre JULIEN- Projet PIRURSIAQ

MP Julien PortraitMarie-Pierre Julien est anthropologue et sociologue, enseignante et chercheuse à l'Université de Lorraine (Nancy). Elle travaille depuis 1992 sur les cultures matérielles, les savoir-faire, les modalités de transmission et de consommation ainsi que sur leurs conséquences sur les processus identitaires et les relations interculturelles. Depuis 2008, elle a investi plusieurs nouveaux terrains. Celui des pratiques alimentaires et leurs transformations : elle a participé à l'ANR Alimados 2008-2011 (pratiques alimentaires des 12-19 ans) et elle a été responsable du WP 2 « Transformations des pratiques alimentaires familiales et utilisation des nouvelles technologies » dans le projet Open Food System (Grand Emprunt d'Avenir) 2013-2016. Celui des passages d'âges enfances adolescences, en travaillant sur les corps et les consommations au sein de l'ANR Corâge 2011-2013. Elle participe aujourd'hui à ANR Fight against Heart Failure, sur les pratiques d'auto-mesure et les rapports aux dispositifs techniques de surveillance médicale. Elle est, en outre, présidente d'une association d'éducation populaire qui organise des ateliers d'ethnologie dans les établissements scolaires, les centres pénitentiaires, auprès des animateurs et directeurs de centres de loisirs.

Pascaline BOURGAIN- Communication et Site Web OHMI

Portrait BourgainPascaline est en charge du site WEB et de la communication de l'OHMI Nunavik. Elle a travaillé en collaboration avec George Hinnot pour créer les rubriques, les alimenter, réaliser des entrevues.

Pascaline est diplômée de l'Ecole Normale Supérieure de Paris Ulm et docteure de l'Université Paris VI en Océanographie Physique de l'Arctique. Pascaline s'est rendue en Arctique à plusieurs reprises, dans le cadre de ses travaux de recherche en Océanographie ou en tant que guide naturaliste pour GNGL.

En 2012-2013, elle hiverne à bord d'un voilier sur la côte Ouest du Groenland pour étudier les interactions entre océan et glaciers. A cette occasion, avec l'aide des enseignants français et des enseignants du village groenlandais Ikerasak, elle met en place un programme pédagogique pour la Science et la Culture, "Angalasut" ("expédition" en Groenlandais) dans le but de renforcer les interactions entre scientifiques et populations.

Lire la suite

Francis LEVESQUE - APR "CHIENS et SANTE"

FrancisLevesqueAnthropologue, Francis Lévesque est basé au campus de Val-d’Or de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue où il est directeur de l’Unité de développement des programmes autochtones (UFDPA) et professeur-chercheur à l’Unité d’enseignement et de recherche en sciences du développement humain et social. Ses recherches portent sur les relations entre les Inuit et leurs chiens ainsi que sur la gestion des chiens au Nunavik et au Nunavut du milieu du 20e siècle à aujourd’hui. Depuis 2011, il collabore avec l’équipe du Réseau de santé publique vétérinaire au Nunavik. Il fait partie de l’APR Recherche/action sur la santé et le bien-être des Inuits à l’interface Inuit-chien-environnement. Son rôle consiste à contribuer aux aspects sociologiques de la recherche, à travailler au développement de la méthodologie qualitative utilisée et de superviser le travail d’une étudiante de maîtrise. Francis est partenaire du projet "Health and well-being of the Inuit at the Inuit-dog-environment interface"

Page personnelle de F.Levesque

Etienne LEMERRE - APR- MINES et BIEN ETRE

EtienneLEMERREEtienne est ingénieur agronome de l'école d'agronomie de Montpellier (SUPAGRO). Sa spécialité porte sur les  sciences et technologies du vivant et de l’environnement. Il a suivi un master en sciences politiques, écologie et stratégie à AgroPariTech. Etienne s'intéresse aux processus de concertation, et négociation dans la co-gestion de l’aménagement des socio-écosystèmes. Il a démarré une thèse au sein du programme TUKISIG sur le développement minier Nunavik en utilisant les méthodologies de la recherche-action participative. Intégré au sein de l’APR MINES, il s’est appliqué avec les partenaires au Nunavik à mieux comprendre comment les dispositifs de participations des populations autochtones existants au Canada prennent en compte les préoccupations des Inuit dans le cadre des projets miniers. Cette thématique l’a amené à interroger l’inuit qaujimajatuqangit (concept holistique désignant « l’ensemble des aspects traditionnels de la culture inuit » (Wenzel, 2004) et plus globalement la façon de vivre des Inuit du Nunavik pour dégager les enjeux-clés à prendre en compte pour favoriser une utilisation harmonieuse du potentiel minier du Nunavik. Etienne a décidé d'interrompre sa thèse le 15 octobre 2016.

Entrevue avec Etienne Lemerre sur le projet INDUSTRIE-SANTE, lauréat de l'APR2016

Yves GAUTHIER - Project "Landcamp"

YvesYves Gauthier est spécialiste en observation de la terre et coordonnateur de la recherche au laboratoire de télédétection appliquée à l’hydrologie nordique de l’INRS Centre Eau Terre Environnement. Détenteur d’une maîtrise en télédétection de l’Université de Sherbrooke, M. Gauthier est en fonction à l’INRS depuis 1992. Son principal domaine d’expertise est le suivi des glaces (rivière, mer), tant par télédétection radar et optique que par l’apport des connaissances locales. Il collabore ainsi avec les communautés du Nunavik depuis plusieurs années, ayant entre autres co-développé le programme Avativut qui vise à intégrer le suivi environnemental au curriculum de science des élèves Inuit. Il a été impliqué dans les démarches visant à implanter l’OHMI Tukisig. Il collabore au projet de « land camp » intergénérationnel visant à mettre en commun les méthodes de représentation du territoire de la science occidentale avec l’approche holistique des Inuit.

CV de Yves Gauthier

Yohann WITTRANT - Project "AGreenCulture"

Yohann WittrantChargé de Recherche au sein l’UMR1019 (Unité de Nutrition Humaine) de l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) depuis 2008. Ma mission est de définir les mécanismes qui régissent les relations entre la nutrition et les pathologies ostéo-articulaires. Je suis titulaire d’un doctorat de biologie cellulaire et moléculaire obtenu en 2005 au sein de l’UMR INSERM 957 (Université de Nantes – UFR Médecine). Ma trajectoire universitaire a commencé à Angers puis Nantes et Paris (DEA de biologie osseuse - Université Paris VII). En 2006 et 2007, je suis parti en post-doctorat à l’Université du Texas (USA) pour parfaire ma formation. Recruté en 2008 à l’INRA, je suis titulaire de l’habilitation à diriger les recherches (HDR) depuis 2010. Depuis 2014, je participe aux projets SERRE (APR2014 et 2015) pour répondre à la question suivante : Comment un projet de serre peut-il contribuer à sécuriser l'alimentation (autosuffisance et qualité nutritionnelle) et à optimiser la santé des habitants du village de Kangiqsujuaq ?

CV de Yohann WITTRANT