Thora Martina HERRMANN - projets NIQILIRINIQ, NUNA, IMALIRIJIIT

Thora web Juni 2010Dr. Thora Herrmann est responsable projet scientifique à l'Institut des hautes études de durabilité (IASS), Potsdam (Allemagne). Elle a reçu son doctorat en géographie de l'Université d'Oxford (Royaume-Uni). Elle est titulaire d'un Diplôme d'études approfondies en matière de conservation de la biodiversité et le développement durable de l'Université de Paris-Sorbonne (France). En tant que géographe culturelle, Dr Thora Herrmann travaille depuis 1999 avec les Mapuche au Chili, depuis 2006 avec les Premières nations au Québec, et avec les Sami en Europe du Nord sur les impacts des changements environnementaux, tels que le changement climatique et les industries extractives (minière, forestière), le lien à la terre, ainsi que la conservation de la diversité bioculturelle, selon deux axes complémentaires : (i) l'influence des changements environnementaux sur les sociétés au niveau socioculturel ; (ii) les différents types de valeurs, les connaissances et les pratiques d'utilisation de l'environnement par les sociétés. Elle utilise le cinéma comme outil pour la recherche autochtone sur les préoccupations des communautés autochtones à travers les yeux de leur jeunesse.

Avant de rejoindre l'Université, Thora Herrmann a travaillé au siège des Nations Unies à New York, dans la Division du développement durable, au sein de l'Équipe spéciale interinstitutions des Nations Unies sur le Genre et l'Eau, et a co-organisé la Décennie internationale pour l'action "Eau pour la vie" en 2005-2015. Auparavant, elle a travaillé à l'Agence de développement allemande GIZ où elle a coordonné des projets de recherche interdisciplinaires en Asie, en Afrique et en Amérique latine, visant à élaborer et à diffuser les connaissances écologiques et concepts pour la protection des écosystèmes tropicaux et d'assurer leur utilisation durable. Elle a obtenu une Chaire de recherche du Canada en ethnoécologie et conservation de la biodiversité (2006-2011). Thora Herrmann est un membre fondateur du Réseau international de la création audiovisuelle autochtone (RICAA), du Groupe de la diversité bio-culturelle de l'UNESCO-CDB, du Centre pour la conservation et le développement autochtones alternatifs (CICADA). Elle est membre actif des territoires et aires protégées des peuples autochtones et des communautés (ICCAs) Consortium de l'UICN, le Centre pour l'étude de la biodiversité du Québec (QCBS), et du Centre de recherche pour l'éducation environnementale (CentrERE).

Thora Herrmann est co-responsable du projet "NIQILIRINIQ", signifiant "notre alimentation", et participe aux projets "IMALIRIJIIT" (ceux qui étudient l'eau) et "NUNA" (notre terre).