Porteur
Didier Haillot
Session
2016
Co-porteur(s)
Daniel Rousse
Titre
SEQINEQ : Comment réduire la dépendance aux énergies fossiles des communautés inuit au Nunavik ?
Résumé
Vivant sur des territoires isolés où aucune route terrestre ne permet de se rendre, les Inuit du nord canadien font face, depuis les dernières décennies, à de grands défis d’adaptation, notamment sur le plan de l'accès à l'énergie. Étant hors réseaux électriques, les communautés sont extrêmement dépendantes des produits pétroliers pour leur production électrique et thermique provenant, respectivement, de génératrices diesel et de la combustion du mazout.
L'implantation de moyen de production énergétique renouvelable (solaire, éolien, hydro, biomasse…) constitue une alternative afin de produire de l’énergie « propre » réduisant ainsi le recours aux énergies fossiles. Cependant, avant d’envisager le recours à ces sources d’énergies, coûteuses en investissement, une phase d’optimisation énergétique est nécessaire afin de réduire les consommations.

Le projet SEQINEQ est porté par trois institutions, deux françaises (le laboratoire LaTEP de Pau et le laboratoire PROMES de Perpignan) et une Québécoise (l'ETS de Montréal). Il repose sur quatre principaux axes de recherche, soit: (1) évaluation et caractérisation des besoins énergétiques des communautés; (2) perspectives de réduction des consommations; (3) scénario d'implantation des énergies renouvelables au Nunavik; puis (4) étude de cas sur les serres communautaires, en partenariat avec le projet PIRURSIAQ "plante ou fleur cultivée".

La population et les institutions locales seront fortement impliquées dans ce projet qui vise à mettre en place, à long terme, des moyens de production d’énergie locaux, maitrisés et compris par les populations, durables, respectueux de l’environnement et de ces habitants.
Type de projet
Projet OHM
OHM(s) concerné(s)
  • Nunavik
Disciplines

Porteur

Didier
Haillot
Didier Haillot est maître de conférences à l'Ecole Nationale Supérieure en Génie des Technologies Industrielles (ENSGTI) et chercheur au Laboratoire de Thermique Énergétique et Procédés (LaTEP). Il est aussi professeur associé à l'Ecole de Technologie Supérieure (ÉTS) de Montréal.

Au sein de l'OHMI Nunavik, D. Haillot prendra part aux activités liées à la réduction de la dépendance aux énergies fossiles des communautés. Plus particulièrement, l'étude de cas du projet SEQINEQ, dont il est le porteur, se portera sur la mise en place de serres à très basse consommation énergétique pour la production locale de produits frais.

Parmi ses activités de recherche, il coordonne un projet collaboratif d'envergure, l'ANR STEEP, qui vise à mettre en place des systèmes de stockage thermique pour la valorisation de chaleur résiduelle dans l'industrie. Cinq partenaires sont associés à ce projet qui a débuté en janvier 2014 et dure 42 mois (http://latep.univ-pau.fr/steep).

Ses autres thématiques de recherche sont développées principalement d'un point de vue expérimental, concernent l'efficacité de systèmes énergétiques complexes et seront mises à profit au sein de SEQINEQ dans les audits énergétiques et la conception des serres.

Enfin, ses activités d'enseignement concernent la thermodynamique, le traitement et conditionnement d'air, le solaire thermique, l'acoustique des bâtiments et l'analyse de cycle de vie.

Participants

Daniel
Rousse
Daniel ,Stéphane,Xavier Rousse,Gibout,Py
Daniel Rousse est professeur à l’ÉTS où il est directeur du Groupe t3e et directeur de la maîtrise en énergies renouvelables et en efficacité énergétique. Il a fait des études de philosophie et de littérature avant de compléter un diplôme d’ingénieur et une maîtrise en génie mécanique de l'École Polytechnique ainsi qu'un doctorat en génie mécanique de l'Université McGill (1994).

Il a été professeur en énergie à l’Université Laval (1995) avant d’accepter le poste de vice-président au développement du Campus de Lévis de l’UQAR (2004) pour y construire un campus éco-énergétique de 15 000 m2 incorporant un champ géothermique de 125 puits. De 2007 à 2009, il fut directeur du développement et des projets spéciaux du réseau de l’Université du Québec, responsable du chantier Énergie impliquant quatre universités.

Daniel Rousse fut professeur associé à l’Université du Québec à Chicoutimi et professeur visiteur à la Lund...
Stéphane
Gibout
Daniel ,Stéphane,Xavier Rousse,Gibout,Py
Stéphane Gibout, maître de conférences à l'École Nationale Supérieure en Génie des Technologies Industrielles (ENSGTI) mène ses activités de recherche au Laboratoire de Thermique Énergétique et Procédés (LaTEP).

Ses thématiques principales concernent la modélisation, la simulation et l’optimisation des systèmes énergétiques, intégrant généralement des matériaux à changement de phase (MCP) et une composante solaire. Les applications concernent le stockage d’énergie et la métrologie (caractérisation des MCP par méthode inverse).

Ces travaux sont menés pour partie dans le cadre d’ANR : MICMCP (« Méthodes d’Identification pour la Caractérisation des Matériaux à Changement de Phase ») et STEEP (« Stockage Thermique pour l’Eco-Efficacité des Procédés »). Enfin S. Gibout co-encadre une thèse réalisée en cotutelle avec l’ETS (D. Rousse) portant sur la modélisation de la formation et de la propagation des dendrites lors de la...
Xavier
Py
Daniel ,Stéphane,Xavier Rousse,Gibout,Py
Xavier Py, est professeur à l'Université de Perpignan et chercheur au laboratoire PROMES CNRS. Il est actuellement vice-président en charge de la recherche de l'Université de Perpignan, membre du Conseil national de l'Université CNU, expert de l'agence nationale de l'AERES et pour le ministère des Affaires étrangères.

Parmi ses principales réalisations, il est le fondateur de l'école d'ingénieur dans les énergies renouvelables de Perpignan, le coordinateur de trois programmes de l'ANR: Solstock, SESCO et DryRSP et à l'origine de la création de deux start-up.

Parmi ses activités de recherche on peut citer le solaire thermique. A ce titre, depuis 6 ans, il est Professeur associé à l'Institut International de l'Eau et de l'Environnement du Burkina Faso et contribue au développement du solaire à concentration (CSP) dans l'ouest de l'Afrique.

Xavier Py interviendra comme expert des technologies solaires dans le projet SEQINEQ.

Pièces jointes publiques

Entrevue avec Didier Haillot qui nous parle de son parcours et du projet Seqineq